Semaine québécoise de l'infomatique libre 2016 publié le samedi 17 septembre 2016 10:09

Un service RoLLodeQc

Les articles

Préambule

Il existe tellement de projets libres issus de Québécois et de Québécoises. Déjà 15 ans à patauger dans les communautés du libre du Québec et je découvre encore chaque jour une nouvelle codeuse *1 ou un nouveau logiciel.

Je profite donc de l'approche de la Semaine québécoise de l'informatique libre 2016 pour rédiger une série d'articles à propos de ces découvertes.

Semaine québécoise de l'informatique libre SQIL

La SQIL est un moment bien particulier pour moi personnellement.

Historique

L'histoire de la SQIL va de paire avec celle de FACIL. Tandis que cette dernière trouve son origine dans Linux-Québec qui remontait à 1997, la SQIL a été lancée en 2004.

À cette époque, en 2004-2005, le Québec avait déjà plusieurs groupes et associations liées de plus ou moins près à l'informatique libre dans le sens large. Je pense à W3Qc (qui n'est plus) et son attention aux standards ouverts du web, à PHP-Québec sachant que le PHP regorge de solutions libres et aussi à Île-sans-fil et son portail maison (en PHP à l'époque).

La SQIL serait l'occasion à toutes ces communautés de se retrouver le temps d'une semaine, avec des activités de toutes sortes offertent au grand public. D'ailleurs, en 2005 lors de Linux-Expo, une quinzaine de groupes répondaient à l'invitation de FACIL pour avoir un kiosque au Palais des congrès. Bref, la SQIL se voulait un grand moment de fête et de promotion du libre, sous toutes ses coutures.

D'abord en septembre 2004, la SQIL s'est déroulée en novembre pour les éditions de 2005 et 2006 puis s'est raliée à la Journée Internationale du logiciel libre en débutant le 3e samedi de septembre depuis 2007.

Après une 5e édition de suite en 2008, la SQIL a pris une pause de quelques années pour faire un retour en 2014 avec sa 6e édition, tradition qui s'est poursuivie en 2015 et cette année.

En tout, la SQIL a donné lieu à près de 200 activités dans une dizaine de villes du Québec au cours de ses 8 éditions, incluant celle de 2016.

SQIL 2016

Cette année, on trouve des activités dans cinq villes à date:

Consulter le programme complet sur le site officiel de la SQIL pour tous les détails.

Qui va là!

Ce qu'on ne voit plus, au calendrier de la SQIL, ce sont les activités des groupes comme PHP-Québec, Montréal-Python, Montreal.rb, Association Drupal, etc. Et ce n'est pas parce que la taille de ces communautés du libre du Québec a diminué, bien au contraire. Alors pourquoi? Je ne sais pas, et j'ai cessé de me poser cette question. Après tout, la SQIL est bien vivante, longue vie à la SQIL!

License

CC-BY-SA-4.0 © 2016 Robin Millette


Notes

Note 1

À moins de spécifier autrement, j'utiliserai les genres (Québécois/Québécoises) de façon interchangeable au cours du texte.